Sensibilisation hygiène au Népal

Projet de sensibilisation dans des écoles au Népal.

J’ai rencontré Raj par le biais de My Greentrip , il est également ambassadeur. Je le suivais via Facebook . Il était sûr que je voulais le rencontrer une fois arrivé au Népal.
Il m’a raconté tout ces projets qu’il souhaite accomplir durant les prochains mois. Sa profession principal est guide, mais il investis beaucoup plus de temps pour ces projets humanitaires qu’il fait bénévolement.
Quand il reçoit des pourboires quand il fait guide , il utilise cet argent pour ses projets et également aider sa famille, mais il n’accepte pas toujours le pourboires il veut s’en sortir sans.
Notre première rencontre à duré au moins 3h juste à discuter des projets qu’il a pour le futur ou déjà en cours.
Cet un homme très honnête avec un cœur en or, il souhaite changer la mentalité et les habitudes des Népalais que cela sois pour la santé, l’éducation et environnement.
Il m’ parlé de son projet actuel de sensibiliser les femmes en rapport au menstruations et tout ça écologiquement donc des serviettes réutilisable. L’autre projet qu’il fait depuis un moment m’a beaucoup interpellé, c’est en rapport au soins des dents. Il m’a montré des photos de dentition des enfants , et la conclusion est affreuse !

Il voulais m’amener dans son village où sa famille habite, pour me montrer des coins locaux et me présenter une école où il a déjà fait de la sensibilisation. Il avait un petit fond pour acheter une petite quantité. Ce n’est malheureusement pas la saison des trekks , il n’a donc pas un grand budget. Je voulais essayer de donner mon soutien et faire appel à un don pour la distribution de brosses à dent et des sets de menstruations réutilisable. Au départ il faisait de la prévention avec des serviettes jetable, mais Raj ce soucis beaucoup de l’environnement et essaie de trouver des alternatives écologique.
J’avais donc lancé un appel au dons pour que nous puissions visiter plusieurs écoles et faire de la prévention / distribution.

Une fois lancé cet appel , nous avons pu acheter 600 brosses à dents et dentifrice , 100 savons , 5 sceaux d’eau qui servira pour les filtres à eau que Raj avait reçu par une entreprise, et en fin 60 kits de menstruations.
Nous avons encore de l’argent , car nous pouvions pas apporter trop de matériel , pour une raison simple, nous devions marcher entre les villages pour faire la distribution, des chemins de montagne et de longue distance à faire , et le matériel est vite lourd à une grande quantité.

Cet argent en ”trop” nous l’utiliserons pour un même projet un peut plus tard.

Une fois le matériel acheté nous avions 6h de bus pour nous rendre dans le village à Raj. Dans le bus il y avait juste devant nous une dizaine de carton avec des poussins, ça sentais extrêmement fort , les poussins étaient entasser dans les cartons , ils n’avaient que très peut de place. Et de les entendre fut assez hard. Mais c’est leur méthode pour transporter les animaux de ville en village ou l’inverse ( attends de lire mon retour du village en ville , ma pire expérience de transport en bus )

Une fois arrivé dans la maison à Raj, j’ai été accueillis à bras ouvert dans sa famille. Dans cette maison vit , ses parents , son frère la femme de son frère et leurs 3 enfants. Raj est un oncle exemplaire.

Nous avions pas perdu de temps et nous sommes faire une première distribution dans une école, à environ 30 min de marche de sa maison.
Il y avait 60 élèves , une fois la distribution faite puis montrer comment se brosser les dents , nous avons fait un check up des dents. Malheureusement le constat fût affreux 8 enfants sur 10 ont déjà des problèmes de dents.

Ce fût une longue journée avec le trajet de bus et la première école, la nuit commençait à tomber nous nous rendions à la maison , le plat traditionnel Népalais nous attendait du Daal bat, c’est le plat cuisiné quasiment tout les jours. Simple à faire et bon marcher pour les locaux.

Le deuxième jour une marche de 2h nous attendait , nous devions gravir une montagne, nous avons fait appelle à un porteur, nous devions aller dans 2 écoles , au total environ 200 élèves, donc pas mal de matériel à porter.
Par chance il faisait grand beau , la vue était à couper le souffle , et à la fin de la marche j’avais en effet le souffle coupé , mais part la marche xD
Raj avait de la peine avec cette école , car il y avait zéro structure d’éducation, car même les professeurs ne donne pas du sien pour une bonne éducation.
Déjà quand nous sommes arrivé , beaucoup d’élève étaient éparpiller dans le village, les profs devaient lancer un appel dans le village pour rassembler tout les enfants à l’école.

Une fois fait la sensibilisation du brossage de dent et de comment bien se laver les mains au savons , nous sommes passé à la première introduction du kits de menstruation , que nous avons évidemment fait séparément avec les filles dès 13 ans en présence des profs femmes mais également hommes . Raj tiens que les hommes sois au courant des situations que les femmes rencontrent .
Les filles fût très curieuse et ont montré un grand intérêts. Elles ont appris assez rapidement.
Une fois terminé , nous avions 45 min de marche pour la prochaine école. Cette fois ci un bien plus grand nombre d’élèves, il y avait plus ou moins 150. Mais ce fût bien plus calme est plus structuré.

Une fois terminé , nous nous sommes rendu à la maison de Raj , l’école était terminé , nous avions marché avec 2-3 profs qui eux doivent tout les jours faire le trajet à pieds 1h30 pour se rendre à l’école et 1h pour redescendre. Ce sont principalement eux qui font les grands trajets , les enfants ont un chemin plus court .

3 ème jours, l’école où nous voulions nous rendre n’avait pas eu lieu , oui en effet cela arrive où le head teacher ne venait pas , donc école annulé.
Nous nous sommes donc rendu dans 3 familles qui habitais ensembles pour leur offrir 3 filtres à eau, et de leur offrir du savon , dentifrice et brosse à dent.

Nous nous sommes ensuite rendu dans un autre village , dans une petite maisonnette où vivait une femme sourde et muette d’environ 60 ans et de sa mère de 81 ans, elles sont très pauvre , Raj se rend souvent pour voir comment elles vont, nous leur avions apporté un sceau avec filtre à eau, nous leurs avons également payé 8kg de riz , 2 kg de lentille et du thé.

Le soir Raj et moi avons longtemps discuté de son village, il souhaite rendre son village en éco village, nous avions fait la liste problèmes/ solutions. Raj est une machine à idées et très très motivé à changer le Népal. Après avoir fait cette liste Raj est allé de porte en porte dans son village pour réunir le village entier le lendemain pour qu’on puisse leur parler de nos idées
Il y a une quarantaine de maison avec environs 300 villageois , quelques ados vivent en Ville pour leurs études.

4 ème jour, ce fut un samedi donc pas d’école, c’est pour cela que nous avons organisé ce jour là le petit rassemblement dans le village.
Il pleuvait et j’avoue que j’étais sceptique au début, mais par la plus grande surprise il y avait au total une quarantaine de personne. Pendant près de 3h Raj et les villageois ont discuté. Il m’a fait un résumé de comment les villageois ont réagis. Ils étaient très excité et motivé par cette idée d’éco village. Ils ont évidemment lancé le sujet sur l’argent , car le gouvernement ne va pas du tout aider.
Avec Raj nous allons donc faire une liste et un plan et voir le financement nécessaire, cela va prendre évidemment du temps , nous allons aller petit à petit et je communiquerai plus de détails quand nous aurons un plan et une structure , de sûr nous allons commencer par faire un grand clean up dans le village , mettre des poubelles et créer un point de rencontre pour recycler le matériel.
Toutes les autres informations suivront au moment venu.
L’après midi nous sommes allé pêcher à la rivière, et se changer les idées, Raj m’a également montrer les animaux de sa famille, de plus l’une des chèvres à fait naître 4 petits, ils étaient très mignon , mais … malheureusement la chèvre est très âgé et a été très affaiblis. Raj est non seulement un amoureux de la nature mais également des animaux, il était très triste, on ne peut que prier , donner tout notre amour et remercier de la naissance de nouveau bébé.

5 ème et dernier jour du projet , une école d’environ 250 élèves.
Cette école est provisoire car l’ancienne école a été détruite par le séisme en 2015 et le nouveau bâtiment est encore en construction.
Cette sensibilisation et distribution fût très intense avec un tel nombre d’enfants à gérer et de faire en sorte qu’ils écoutent.
Une fois la distribution de brosse à dent et dentifrice nous sommes passé à la dernière sensibilisation de kit de menstruation , les filles fût à nouveau très ouverte à apprendre et curieuse de ce set.
Il y avait une trentaine de fille , nous avons bien pris le temps de bien expliquer pour que tout tout le monde puisse bien comprendre et d’utiliser au mieux le matériel.

Nous sommes ensuite rentré préparer nos sac à dos pour le lendemain.

Dernière anecdote , le trajet retour en ville . Jusqu’à maintenant ma pire expérience en Bus !!!
Raj m’avais prévenu que les bus en direction de la ville allait être complet et qu’on serait très serré. Quand j’ai vu le bus arriver , il eu raison le bus plus que plein mais le plus choquant … il y avait une dizaine de mouton sur le toit du bus, comme déjà dit au début de l’article , c’est comme ça qu’ils transportent les animaux. Dans ce cas là , les moutons allais direction boucherie. Ils étaient attaché par le cou donc souvent étranglé par les mouvements , les routes dans les montagnes sont vraiment inadapté donc ils bougeais beaucoup. Et nous dans l’histoire , Raj et moi étions sur le toit avec eux , zéro sécurité … et de voir les moutons terrifié et hurlant de douleurs. Leur excréments leur urine juste devant moi , j’étais ”par chance ” occupé à me tenir et de pas recevoir des branches ou câble électrique en pleine figure, je pouvais donc pas trop regarder les moutons et heureusement. Leur crie m’ont suffit. Les routes est troué ou bossu , ce fut un sacré challenge et pour la première fois j’ai eu peur pour ma sécurité. Je n’aurai jamais tenu les 6h de bus comme ça . Heureusement après une heure quelques personnes sont descendu et il y avait un peut de place à l’intérieur. En tant que européen je suis considéré comme assez grand , une famille à été très gentille et m’a fait de place assis . Autrement je me saurai cogné la tête au plafond pendant tout le trajet.

Entre ma sécurité et de voir et ressentir la souffrance des moutons , je classe pour le moment ce trajet comme mon pire trajet de bus.

Une fois arrivé en ville , Raj et moi avons fait un dernier feedback. Nous avons laisser quelques brosse à dent et dentifrice dans son village pour notre prochaine visite.
Nous souhaitons effectuer une même action de se genre . Nous allons tout organiser au mieux et de t’informer quand nous aurons plus de détails.

Je souhaite encore une fois remercier tout les donateurs , sans vous nous aurions pas pu acheter tant de matériel pour les enfants.

Merci du fond du cœur ♥♥♥

Raj et Happy Vagabond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *